Construire

La véranda, est-elle une construction à part ?

Classée dans les travaux d’extension de maison, la véranda est définie comme étant une pièce additionnelle aux séparations ou aux murs déjà existants, qui sont vitrés dans la majorité des cas. D’une manière générale, elle est utilisée comme salon ou jardin d’hiver, mais cela dépend de sa dimension. Selon la demande, la véranda peut être couverte ou à jour, et l’armature peut être en bois, en alu, en PVC, en fer forgé, mais également en acier. À travers cet article, vous allez pouvoir découvrir comment construire sa véranda dans les normes et les paramètres à prendre en compte.

Comment construire une véranda ?

Avant de faire les travaux, il est obligatoire de prendre en considération deux points assez importants : est-ce que le terrain sur lequel la véranda va être construite est-elle appropriée et quelles sont les règles d’urbanisme en vigueur dans votre commune s’il faut un permis de construction ou non ? Disposez-vous de tous les matériels nécessaires pour une construction dans les normes ? Pour ceux qui pensent construire sa veranda en Alsace eux-mêmes, voici une liste de quelques matériels dont vous pourriez en avoir besoin : mortier, scellement poutre, vis, vernis, chevilles murales, poutre de bois, levier, panneaux de toit, socles, poutres de bois. Ce ne sont que des outils de base, mais il ne dépend que de votre choix et de votre budget s’il faut en rajouter ou non.

Pour une construction assez simple mais durable, voici quelques directives à suivre. Démarrer avec un croquis de votre future véranda tout en tenant compte de la longueur et de la largeur du toit, ainsi que la hauteur des poteaux. Pensez ensuite à l’écoulement des eaux des pluies. Pour ce faire, définissez un angle d’inclinaison d’au moins 5 degrés si la véranda est adossée à un mur porteur. Pour un meilleur portage, mettez les poteaux à une distance de 2 à 3 m et les placez tout au centre de la dalle de pavage pour qu’ils ne s’enfoncent pas, puisqu’ils vont supporter les poutres et les traverses. Prévoyez une pente de 10 à 15 cm par mètre pour la fixation de la poutre murale. Assurez-vous que les poteaux restent bien verticaux en utilisant un niveau. Placez les poutres sur les poteaux déjà bien fixés sur la dalle et ensuite les traverses. Pour l’installation des tôles (selon votre choix) il faut que vous vous assuriez de toute l’étanchéité pour éviter les fuites d’eau. N’oubliez surtout pas de vernisser ou d’appliquer une couche de goudron sur les parties en bas des poteaux avant de les placer dans le sol.

Dans tous les cas, il est toujours plus prudent de travailler avec des professionnels. En effet, la construction d’une véranda peut vous sembler facile, mais certaines conditions doivent être respectées pour éviter les mauvaises surprises. Il existe de nombreux sites dédiés aux travaux d’extension de maison, et aussi des vidéos tutoriels que vous pouvez visionner. Pour un rendu visuel et pour plus de design, pensez à une véranda vitrée, partielle ou complète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *